Google Analytics, l’outil gratuit au service de vos ventes

Vous connaissez probablement déjà les bases de Google Analytics, mais ces conseils vous permettront d’utiliser les données au service de vos ventes.

Google Analytics est connu comme la mine d’or des données. Il peut vous dire presque tout ce que vous devez savoir sur vos activités de marketing en ligne. Notamment votre référencement organique, les visiteurs de votre site web et vos campagnes de PPC. L’un des meilleurs aspects de l’Inbound Marketing est sa mesurabilité. Pouvoir suivre, mesurer et analyser vos efforts et vos résultats peut augmenter considérablement les ventes.

Naturellement, ce type de renseignements peut être très précieux. Il vous permettront de prévenir les problèmes, d’ajuster vos stratégies et de réaliser des opportunités. Il permet également de revoir vos analyses et d’utiliser Google Analytics au maximum.

1. Déterminez quelles pages ont un taux de conversion élevé

Il peut être très utile de savoir quelles pages web spécifiques ou quel contenu particulier de votre site produit le taux de conversion le plus élevé. Savoir ce qui fonctionne pour convertir et augmenter les ventes peut vous aider à créer un nouveau contenu qui transformera les visiteurs du web en clients. Cela peut également vous aider à réduire les coûts et à maximiser les effets de vos meilleures pages web en sachant quelles pages devraient être mises en avant plus fortement et lesquelles ne devraient pas l’être. Il suffit d’utiliser le cheminement des objectifs de Google Analytics pour découvrir vos pages web et vos contenus les plus performants et mieux comprendre quel type de contenu votre public apprécie le plus.

2. Configurez les entonnoirs de conversion

Vous voulez savoir exactement quelles sont les actions de vos visiteurs lorsqu’ils achètent des choses ? Les entonnoirs de conversion de Google Analytics peuvent vous donner les réponses. Ces entonnoirs sont les trajets que les consommateurs effectuent en ligne lorsqu’ils recherchent des informations, lorsqu’ils visitent des sites web, lorsqu’ils regardent des annonces en ligne et lorsqu’ils font des achats. Le fait de pouvoir voir les actions réalisées par les visiteurs de votre site web peut vous aider à les aider plus efficacement en leur fournissant le bon contenu au bon moment, tout en vous aidant à résoudre les problèmes qui poussent les visiteurs à sortir de l’entonnoir

3. Mesurez l’efficacité

Grâce aux URL personnalisées de Google, vous pouvez mesurer le succès ou l’échec de vos campagnes spécifiques, de vos campagnes d’e-mailing, de vos annonces PPC et d’autres contenus. Les URL personnalisées peuvent vous permettre de savoir qui s’est retrouvé sur vos pages de destination à la suite de vos campagnes spécifiques et quelles actions les visiteurs ont entreprises après avoir consulté vos pages web, afin que vous puissiez mieux comprendre leur efficacité. Utilisez le générateur d’URL de Google pour commencer à mesurer l’efficacité.

5. Trouvez des mots-clés à forte conversion

Les mots-clés sont essentiels pour un Inbound Marketing réussi. Identifier et utiliser les meilleurs mots et expressions clés pour vos objectifs peut augmenter les ventes en améliorant la visibilité de votre blog et d’autres pages web et en augmentant votre classement dans les moteurs de recherche pour ces mots clés.

Mais comment savoir si vos mots clés sont à l’origine des conversions ? Créez une campagne Google Ads avec vos mots clés ciblés et allez ensuite sur Google Analytics pour voir lesquels ont conduit à des achats et lesquels n’ont pas été convertis. Fort de ces connaissances, vous pouvez alors créer un contenu plus pertinent et plus efficace pour augmenter les ventes.

Maintenant que vous avez toutes ces astuces Google Analytics, vous allez pouvoir mieux comprendre vos clients, et ainsi utiliser les données au service de vos ventes.

Vous pouvez également utiliser Facebook pour compléter votre stratégie, cliquez ici pour en savoir plus !

Web Analytics : Les outils essentiels pour l’optimisation du ROI

Suite à la mise en place d’une communication à 360°, une analyse statistique appelée Web Analytics est réalisée sur le parcours utilisateur des clients à l’aide d’indicateurs de performance

On appelle ces analyses de l’«user tracking» issu des statistiques et permettant d’analyser les visiteurs, leurs différentes actions et la fréquentation de leur utilisation.

Il s’agit d’un système de monitoring et de tracking des résultats, pour récolter le maximum d’informations concernant l’audience et la consultation de la solution. 

Une fois que nous avons développé une stratégie de marketing digital, on cherche à avoir un retour, des résultats sur notre support pour pouvoir l’améliorer par la suite en fonction des différentes attentes. 

Il faut déterminer ce qui fonctionne le mieux pour attirer encore plus de visiteurs et générer plus de leads. L’objectif est d’arriver à l’optimisation d’un ROI (retour sur investissement) rapide.

Les différents indicateurs de performance : les web analytics

  • Informations sur les visiteurs : âge, région.. pour avoir un meilleur ciblage, une meilleure idée des personnes que l’on veut atteindre avec ses contenus
  • Nombre de vues uniques : pour avoir une idée sur la visibilité, le nombre de personne visitant vos plateformes 
  • Le nombre de pages vues : pour analyser la pertinence des différents contenus proposées tout au long de la navigation d’une personne sur notre plateforme 
  • Les pages les plus consultées : pour déterminer quelles sont les contenus les plus intéressants aux yeux des internautes 
  • Le taux de rebond : un indicateur qui mesure le pourcentage d’internautes se retirant d’un site web dès l’arrivée dessus sans effectuer d’autres clics. Il est de 80% en moyenne en France. Ainsi, il est essentiel d’optimiser cet indicateur pour retenir les internautes.
  • La durée moyenne de consultation : pour déterminer l’efficacité et la pertinence d’une page du début jusqu’à la fin. Elle est en moyenne de 30 secondes ce qui est très peu. C’est pourquoi on cherche à proposer le contenu le plus pertinent possible.
  • La conversion : pour analyser l’efficacité de sa stratégie et des boutons d’« appel à l’action » insérés sur les différentes pages d’une plateforme. 

Les résultats sont plus positifs sur des plateformes qui proposent un contenu pull. Il s’agit de contenu plus innovantes qui attirent des consommateurs à passer à l’action. 

Cela veut dire que le client va chercher l’information à travers des contenus intégrés de manière autonome, selon ses envies. Ainsi il va passer plus de temps sur la plateforme et va être plus intrigué par les informations proposées. 

Quelques outils essentiels pour l’optimisation du ROI

Google Aanalytics

Concernant ces indicateurs de performances, l’outil de web analytics le plus populaire est bien évidemment Google Analytics. 

En effet, cet outil est gratuit et est facile à utiliser. Affilié à Google, il permet ainsi d’etre intégré à d’autres outils et va permettre de donner un bloc de data essentiel à l’étude des différents contenus publiés. 

Il existe ainsi un grand nombre de fonctionnalités avec cet outil qui permettent de stocker et d’analyser l’audience d’un site web ou d’autres applications digitales. Sur ces résultats on retrouve par exemple l’analyse des : 

  • Contenus et des différents canaux d’acquisition 
  • Objectifs et événements
  • Recherches internes en temps réel
  • Entonnoirs multicanaux
  • Différentes pages web
  • Transactions e-commerce

Ces derniers permettent forment donc un tableau de bord avec un rapport personnalisé des données recueillies. 

Matomo 

Un autre outil que l’on peut citer est Matomo. Disponible également gratuitement avec une option payante qui propose des abonnements pour avoir accès à d’autres avantages. 

L’objectif principal de cet outil est de recueillir des informations sur les internautes tout en respectant leur vie privée. Nous avons donc accès à un échantillonnage de données et la prise en main est simplifiée. 

En plus de la création d’un rapport personnalisé, il existe de nombreuses fonctionnalités supplémentaires pour les différents abonnements de Matomo. 

Parmi celles la on retrouve  : 

  • Alertes personnalisées
  • Analyses des différentes pages
  • La possibilité d’ajouter des annotations
  • Dimensions personnalisées et des données en temps réel
  • Suivi des transactions liées e-commerce
  • Schéma d’évolution, des objectifs et des événements
  • Suivis des campagnes et des contenus
  • Des variables personnalisées

Toutes ces fonctionnalités permettent donc de suivre et analyser les différentes caractéristiques techniques, les visiteurs ainsi que leurs actions. 

Adobe Analytics

Enfin, nous pouvons également parler de l’outil d’Adobe Analytics. 

Cet outil est pour le coup payant mais propose un très large panel de données. Il est connu essentiellement pour 4 fonctionnalités principales : 

  • Des analyses personnalisées
  • Un ciblage en temps réel 
  • Une vue globale de tous les visiteurs sur tous les canaux 
  • La création d’expériences optimales par l’anticipation des comportements des internautes
  • L’optimisation de l’audience par segmentation des données 

Ces analytics sont extrêmement intéressantes d’un point de vue de l’expérience utilisateur pour déterminer les forces et faiblesses de ses contenus sur le web. Par la suite, il est alors possible d’ajuster le contenu et les différentes fonctionnalités à travers le Backoffice.  L’objectif est l’optimisation de la conversion par l’étude des différents data. Cela va permettre d’améliorer ses indicateurs de performances afin d’optimiser son ROI. 

Pour en savoir plus !

Les petits camembert de Google analytique sont les meilleurs

Google Analytics est un outil extrêmement puissant qui permet d’analyser un grand nombre d’informations relatives à l’activité sur votre site internet. Cette solution est proposée par google gratuitement sans nécessité de payer des droits d’entrée ou d’utilisation par la suite.

Elle est utilisée par la majorité des administrateurs de sites internet désireux d’analyser leur trafic. Indispensable lorsque l’on souhaite monitorer ses campagnes marketing (reporting, calcul du ROI… ).

Votre site internet est le noyau de votre présence digitale. De ce fait, votre site est le mieux placé pour recueillir un maximum d’informations sur le comportement des internautes, afin de vous permettre de juger l’efficacité des campagnes que vous lancez pour promouvoir vos produits ou services en ligne. Cet outil vous permettra d’analyser gratuitement l’évolution de votre marketing numérique.

Pour avoir plus d’informations sur la provenance de l’internaute, vous pouvez ajouter des utms. Il s’agit de balises que vous ajoutez à la fin de votre URL pour fournir à Google Analytics davantage d’informations sur vos liens, telles que la campagne d’origine de votre contenu et le canal social générant le plus de revenus.

4 bonnes raisons d’utiliser Google Analytics

1 – Identifiez d’où arrivent vos visiteurs

Connaître le nombre de visiteurs sur son site c’est bien, savoir d’où ils proviennent c’est mieux ! Vous pouvez ainsi mesurer l’impact de votre stratégie SEO face à vos campagnes Google Ads ou encore social Ads.


Les canaux principaux :

  • Recherche Organique : correspond au trafic résultant de votre référencement naturel.
  • Direct : ces visiteurs sont venus sur votre site en tapant votre URL.
  • Social :  vous indique le trafic depuis vos réseaux sociaux.
  • Recherche payante : est relatif au trafic provenant de vos campagnes sponsorisées (Google Ads)
  • Email : correspond au trafic apporté par vos campagnes d’emailing.
  • Autres sites web référents : découvrez grâce à cette catégorie quels autres sites apportent du trafic sur votre site.

2. Analysez la performance de vos contenus

Assurez-vous que vos efforts sont bien récompensés en surveillant régulièrement votre Google Analytics. Grâce à cet outil, assurez-vous de l’efficacité de vos actions SEO et SEA : quelles sont les pages de votre site qui performent le plus, quels mots clés génèrent du trafic et quel est le retour sur investissement de vos campagnes sponsorisées. Étudiez aussi la hausse et la baisse de votre trafic ainsi que l’évolution de votre blog. Analyser les articles les plus regardés, lesquels incitent à rester plus longtemps sur votre site…
Quelques critères indispensables pour analyser la performances de vos contenus :

  • Taux de rebond
  • Pages/Sessions
  • Temps passé sur votre site web
  • Taux de conversion
  • Conversions réalisées

3. Découvrez le profil de vos visiteurs

Choisir Google Analytics est également une bonne option pour connaître le profil de vos visiteurs et de vos clients. Cela vous permettra de mieux comprendre leur façon d’interagir avec votre site. Étudiez ainsi d’où ils proviennent grâce à la géolocalisation, avec quel terminal ils se connectent sur votre site (ordinateur, smartphone, tablette ?), quelles langues parlent-t-ils, le navigateur qu’ils utilisent, ou encore la démographie de vos visiteurs (âge, sexe, etc), sans oublier leurs périodes de connexion

4. Fidélisez vos visiteurs  

Il est intéressant de savoir si vos visiteurs font une visite one shot ou s’ils sont des visiteurs récurrents. Grâce à Google Analytics identifiez la part de nouveaux visiteurs et celle des fidèles. Vous pouvez également savoir s’ils quittent votre site après avoir vu la première page, ou s’ils ont envie d’en découvrir plus en se baladant sur votre site. Suivez aussi leur cheminement, sont-ils arrivés par la home ou via votre blog ? Quelles pages les ont fait fuir ? etc.
Vous l’aurez compris, Google Analytics est un outil puissant qui nécessite d’être correctement paramétré pour être efficace, mais, une fois installé, il vous permettra d’être riche en informations qui assureront le bien-être de votre site.

Comprendre la différence entre les KPI’s et les métriques

On sait tous l’importance que puisse accorder les marketeurs aux notions de KPI et de métriques.

Mais le problème est que la majorité ne fait pas la différence entre les deux termes.

Afin de comprendre la différence entre eux,il faut tout d’abord les définir en tant que mesure quantifiable d’une activité stratégique.

D’une part, les KPI (indicateurs clés de performance) présentent une valeur mesurable qui reflète l’objectif de l’entreprise.

D’autre part,les métriques permettent de savoir à quel point les activités accompagnant l’accomplissement des KPI sont réussies.

Qu’est qu’un KPI ?

Les entreprises utilisent souvent les KPI pour évaluer leurs position vis à vis de leurs objectifs.

D’ailleurs le KPI est critique dans le processus de développement des organismes car il permet de donner une idée sur leurs sorts.

Qu’est qu’une métrique ?

La métrique est une donnée permettant à l’entreprise de juger l’efficacité d’une activité donnée sans que cette dernière ait forcément un vrai impact sur l’accomplissement des objectifs de l’entreprise.

Quel rapport entre les deux ?

Tous les KPI sont des métriques mais l’inverse est faux.

Par conséquent, on peut considérer les métriques qui affectent directement le rendement et la réussite de l’entreprise comme des indicateurs clés de performance(KPI).

WordPress : astuces et conseils

Wordpress

WordPress est un système de gestion de contenu (CMS) qui permet de créer votre propre blog ou site web. C’est un logiciel gratuit, populaire et simple à utiliser. Il facilite la gestion des aspects importants de votre site même si vous n’avez aucune connaissance en programmation. Selon une étude de W3Techs (Web Technology Surveys), WordPress gère plus de 39,5% de tous les sites Web sur Internet. Sa part de marché ne cesse d’augmenter depuis ces dernières années. Toutes les entreprises (grandes ou petites) et les particuliers utilisent Worpress. Par exemple, l’article que vous êtes en train de lire a lui aussi été propulsé par cet outil.

WordPress vous semble difficile à utiliser ? Voici des conseils et astuces qui vous permettrons de ne rien manquer…    

Choisir votre domaine et votre thème WordPress   

La priorité est de choisir un nom de domaine pour montrer à Google que vous possédez un site professionnel. Il doit être en lien avec vos produits et services mais aussi être disponible.

Le thème est ce qui va construire et définir votre site. Vous pouvez retrouver de nombreux modèles directement sur WordPress ou vous pouvez aussi les personnaliser. Veillez à choisir des couleurs, une typographie et un style qui représentent votre marque.

Optimiser vos contenus et vos images 

Le contenu de votre site doit être attractif, riche et régulièrement mis à jour. Des textes originaux, de bonne taille et sans fautes d’orthographes seront appréciés par Google et par les visiteurs. Mais le nombre de mots de votre article influencent également votre positionnement  

En plus du texte, les images jouent un rôle important dans l’optimisation votre classement SEO. En effet, Google est capable de lire du texte à partir d’images ce qui peut donc influencer votre positionnement dans Google. Pour cela il vous faudra :

  • Choisir le bon format (PNG, JPEG, GIF) 
  • Dimension des images : réduire la qualité de 15 à 20%.
  • Réduire le poids du fichier : Des images en JPG ou PNG de moins de 100 Ko.  
  • Désinfecter votre image : Suppression des données d’images inutiles ou qui ne sont pas pertinentes.
  • Ajouter des noms et des descriptions à vos images : Les moteurs de recherche lisent le texte incorporé dans vos images.

Sécurisez WordPress   

Par conséquent, il est fortement conseillé de sécuriser votre WordPress pour éviter les virus, piratages et dysfonctionnements.  

Utilisez la dernière version de WordPress réduit le risque de vous faire hacker. Faites donc régulièrement des sauvegardes et des mises à jours.   

  • Choisissez un mot de passe difficile à trouver mai retenez le bien.
  • Changez le pseudo de votre compte utilisateur principal qui s’intitule « admin » par défaut. Pour plus de sécurité, créez un autre utilisateur qui détient les droits administrateur et supprimer l’ancien « admin ».   
  • Évitez de télécharger des extensions, des plugins gratuits et peu connu. 
  • Désactivez l’éditeur de fichier

Insérer des liens internes et externes

De plus, pour optimiser vos articles ou sites web il est recommandé d’ajouter des liens. Ces derniers doivent être externes mais aussi internes. C’est à dire vers une autre page de votre site mais aussi vers des sites extérieurs. Ils permettent au moteur de recherche de constater site votre si est connecté. Ils doivent renvoyer à des pages pertinentes, de qualité. Cela permet à ce que d’autres personnes partagent eux aussi votre site. 

Aidez-vous de Yoast sur WordPress

Yoast est une extension de référencement WordPress parmi les plus populaires. Ce plugin gratuit est apprécié par sa simplicité d’utilisation et ses nombreuses fonctionnalités. Ces dernières permettent de vérifier minutieusement le référencement de votre site web. Les indicateurs concernent la lisibilité et les normes de référencement. Si l’indicateur apparait en rouge ou en orange, c’est mauvais signe. L’objectif est donc de tous les faire devenir vert. Yoast est le meilleur moyen de vous guider pour améliorer vos pages/articles. 

L’onglet « Lisibilité »

L’onglet « Lisibilité » vous donne des astuces pour optimiser votre contenu sur les moteurs de recherche. Ainsi, Yoast vous proposera donc des points à améliorer comme la rédaction et la mise en page  pour plus de lisibilité pour les visiteurs. 

Onglet Lisibilité

L’onglet « SEO »

L’onglet « SEO » vous donne des conseils pour optimiser vos mots clés, vos titres et description. Cela vous permettra également de pré visualiser votre article sur mobile ou bureau pour vous mettre à la place du visiteur.

Télécharger Google Tag Manager sur WordPress

Google Tag Manager (GTM), est un système de gestion de balises. Un outil capable de récolter toutes les données utiles. Ce gestionnaire de balise permet d’ajouter simplement des balises aussi appelées tags à votre site. Google Tag Manager est un outil puissant mais en plus il est gratuit. Il donne accès à de nombreuses fonctionnalités inédites. Découvrez les avantages et inconvénients de Google Tag Manager.

Vous êtes maintenant prêt à utiliser efficacement WordPress ! Il ne vous manque plus qu’à l’installer, voici la marche à suivre.

Google Tag Manager : les avantages et inconvénients

Google Tag Manager

Qu’est-ce que Google Tag Manager ?        

Google Tag Manager (GTM), est un système de gestion de balises. Un outil capable de récolter toutes les données utiles. Ce gestionnaire de balise permet d’ajouter simplement des balises aussi appelées tags à votre site.   

Savez-vous ce qu’est une balise ? Ce sont des éléments dans le code HTML d’une page qui vous permet de collecter des données sur votre site.Ces extraits de code vous fournissent de nombreuses informations sur la page web, les moteurs de recherche et les visiteurs. Cela est utile pour analyser différents indicateurs pour optimiser votre retour sur investissent.

En effet, vous trackez déjà des données grâce à des outils de web Analytics. Vous pouvez ainsi voir le taux de rebond, la durée moyenne des visites ou encore le nombre de pages vues. Ces informations sont importantes mais ont des limites. Elles ne vous indiquent presque rien sur la façon dont les utilisateurs interagissent avec vos compagnes marketing ou votre contenu en général. Concrètement elles ne vous aident pas tellement à comprendre leur comportement sur votre site.

Indicateurs

Google Tag Manager vous offre de nombreux avantages

Améliore votre Marketing

Google Tag Manager est donc idéal pour vos équipes marketing qui pourront récolter des données en toute autonomie. Elles cibleront le comportement des clients, les campagnes et les performances des produits. Pour cela vous n’avez pas besoin de modifier le code source de la page. Avec GTM vous pouvez implanter des bouts de code sur votre site via une seule interface. L’outil utilise des balises (ou Tags) pour indiquer quelles données il doit capter.

Le GTM est gratuit   

De nombreux outils marketing sont coûteux ce qui représente un budget conséquent pour l’entreprise. C’est le cas de la majorité des outils de gestion de balises. Google Tag Manager, lui, est un outil puissant mais en plus il est gratuit. Il donne accès à de nombreuses fonctionnalités inédites. Il est d’ailleurs réputé pour être un outil de confiance et sécurisé. Par exemple vous avez la possibilité de tester et vérifier des articles avant de les mettre en ligne. Cela réduit le risque d’erreur.

Facile à prendre en main    

Nous savons tous qu’il faut du temps pour s’habituer et maitriser un nouvel outil. Le GTM est considéré comme simple d’utilisation même si vous n’êtes pas technique. Plusieurs utilisateurs peuvent avoir un accès et à des niveaux d’autorisations différents. Cela offre la possibilité de travailler en groupe ou de déléguer des tâches à une agence par exemple. Il permet également de centraliser les balises dans un seul et unique endroit. C’est pratique et vous évitez le risque de dispersions de données  

Le GTM vous fait gagner du temps et de l’argent   

En plus d’être simple d’utilisation, il vous évite de faire appel à un expert dès que vous avez besoin d’effecteur des modifications. Il ne faut pas oublier que la présence d’un développeur Web est couteuse. Il est pourtant courant de vouloir mettre son site à jour ou rectifier des erreurs. Vous pouvez donc insérer de nombreux textes et les modifier rapidement. Google Tag Manager permet véritablement de gagner du temps grâce à ses fonctionnalités et d’économiser de l’argent.     

Google Tag Manager est personnalisable   

Le GTM vous offre la possibilité d’avoir des balises et des modèles prédéfinis pour gagner du temps. Il permet également créer des Tags personnalisés mais qui demandent des compétences techniques. Cela vous permet d’observer tout ce que font vos utilisateurs et d’être stratégique. De plus, Google Tag Manager ne fonctionne pas qu’avec Google. Vous pouvez l’utiliser avec tous les outils que vous souhaitez tels que Twitter, LinkedIn ou Criteo.

Optimise le temps de chargement de votre site  

Toutes les entreprises souhaitent réduire le temps de chargement de leur site. Avec Google Tag Manager c’est possible puisqu’il fonctionne en mode asynchrone. En d’autres termes, les autres ressources du site peuvent charger même si lui n’a pas terminé. Par ailleurs, un site qui met du temps à charger impact l’expérience des utilisateurs. Ces derniers vont donc quitter la page ce qui renvoie un mauvais signal à Google et donc sur votre référencement naturel. Si vous souhaitez savoir l’importance du SEO pour votre Business, cet article est parfait !

Mais Google Tag Manager a aussi des Inconvénients     

Google Tag Manger nécessite une mise en œuvre technique

Dans les avantages, nous avons constaté que GTM nous évitait de faire appel à un expert. Néanmoins,  ces développeurs restent souvent indispensables pour ajouter des codes à chaque page. Pour certaines balises nous pouvons y arriver sans leur aide. Pour les balises personnalisées, qui sont plus complexes, c’est différent. Elles requièrent des compétences plus techniques et poussées que seuls les experts ont. Il ne faut pas oublier de supprimer les balises existantes c’est-à-dire qui ont été ajoutées manuellement au code du site. Cela évitera d’avoir plusieurs fois les mêmes données et de fausser les résultats.  Google Tag Manager n’est pas la meilleure solution non plus lorsqu’il s’agit de mettre un seul script.  

Des limites dans le travail d’équipe

Google Tag Manager n’a pas encore de fonction « brouillon » ce qui empêche plusieurs personnes de valider avant de publier. Le travail d’équipe est donc limité puisque ce n’est pas possible de modifier un script en même temps par plusieurs personnes.  

Pour configurer Google Tag Manager suivez cette marche à suivre

Comment utiliser Google Analytics en 2021

Le « nouveau » Google Analytics introduit quatre nouvelles fonctionnalités importantes pour tout les spécialistes du marketing.

Google Analytics reçoit une mise à jour importante avec 4 nouvelles fonctionnalités. Elles sont conçues pour améliorer les décisions de marketing et obtenir un meilleur retour sur investissement.

Les 4 principales fonctionnalités disponibles en 2021 dans le « nouveau » Google Analytics sont les suivantes

  • Des analyses plus intelligentes qui utilisent le machine learning afin d’identifier les tendances.
  • Une intégration plus poussée avec Google Ads.
  • Une mesure des données centrée sur le client.
  • Des contrôles de données plus granulaires.

1. Des insights plus précis sur Google Analytics

Google Analytics est désormais capable d’alerter les spécialistes du marketing sur les tendances importantes des données. Ceci est rendu possible grâce à l’utilisation des modèles de machine learning existants de Google.

Par exemple, Google Analytics peut utiliser les données d’un site web pour identifier les produits dont la demande augmente en raison de nouveaux besoins des clients.

Ces capacités peuvent aider les responsables marketing à être aussi bien proactifs que réactifs. Cela en prédisant les actions futures que les clients pourraient réaliser.

De nouvelles mesures prédictives seront ajoutées au fil du temps. Des mesures telles que l’estimation des revenus potentiels que les spécialistes du marketing peuvent tirer d’un groupe défini de clients.

Les spécialistes du marketing peuvent ensuite créer des audiences personnalisées pour atteindre des groupes de clients à plus forte valeur ajoutée.

2. Intégration plus poussée des annonces

Une intégration plus poussée avec Google Ads, par exemple, vous permet de créer des audiences qui peuvent toucher vos clients avec des expériences plus pertinentes et plus utiles, quel que soit l’endroit où ils choisissent de s’engager dans votre entreprise ».

Google Analytics mesure désormais les interactions sur le web et les applications, ce qui signifie qu’il peut rendre compte des conversions telles que les vues engagées sur YouTube qui se produisent dans l’application et sur le web

Les spécialistes du marketing ont désormais une vision plus globale de leurs résultats grâce à la possibilité de voir les conversions des vidéos de YouTube, des chaînes payantes et non payantes de Google, de Google Search, des médias sociaux et des e-mails.

3. Des données centrés sur le client

Google Analytics a évolué, passant d’une mesure fragmentée par appareil ou plate-forme à une mesure centrée sur le client.

Là encore, ce changement vise à donner aux spécialistes du marketing une vision plus complète de la manière dont les clients interagissent avec une entreprise.

La mesure centrée sur le client de Google Analytics utilise plusieurs espaces d’identité, y compris les ID utilisateur fournis par les spécialistes du marketing et les signaux Google uniques des utilisateurs ayant opté pour la personnalisation des annonces.

Désormais, les spécialistes du marketing peuvent, par exemple, voir si les clients ont d’abord découvert une entreprise à partir d’une annonce sur le web et ont ensuite effectué un achat sur l’application de l’entreprise.

Sur le long terme, les spécialistes du marketing peuvent mieux comprendre le cycle de vie complet du client, de l’acquisition à la conversion et à la fidélisation.

4. Nouvelle approche du contrôle des données

Google Analytics propose désormais des contrôles de données plus granulaires que les spécialistes du marketing peuvent utiliser pour gérer la manière dont les données sont collectées et conservées.

Ces contrôles peuvent également être utilisés pour spécifier comment les données doivent être utilisées pour la publicité.

Les responsables marketing peuvent choisir quand utiliser les données des clients pour optimiser les annonces, et quand limiter l’utilisation des données à la seule mesure.

Google note que ces options peuvent aider les responsables marketing à s’adapter à un avenir potentiel avec des cookies ou des identifiants limités.

5. Comment utiliser les nouvelles fonctionnalités ?

Ce que Google appelle le « nouveau » Analytics est désormais l’expérience par défaut pour les nouvelles propriétés. La société n’investira plus dans l’ancienne version de Google Analytics.

Afin de rester à jour avec les futures améliorations de Google Analytics, Google conseille de créer une nouvelle propriété « Google Analytics 4 » (précédemment appelée propriété App + Web) à côté de vos propriétés existantes.

Vous pouvez en savoir plus sur la façon de procéder dans ce cours pour débutants.

Cette article vous a plus, dans le même thème, nous vous conseillons cet article.

Connaitre les canaux d’acquisition des visiteurs sur votre site web

Google Analytics pour votre stratégie marketing

Si vous voulez booster votre stratégie marketing digital, vous ne pouvez pas passer à côté de Google Analytics.

Google Analytics est un service gratuit qui utilise des cookies pour surveiller la façon dont les visiteurs interagissent avec un site web particulier. C’est un outil essentiel au marketing digital. Il sert à comprendre le bon fonctionnement des campagnes et à mieux investir dans le contenu des sites, la publicité ou d’autres formes d’engagement.

Google Analytics peut fournir une quantité considérable d’informations utiles pour comprendre comment augmenter la visibilité d’un site web et atteindre des objectifs de marketing. Pour une analyse détaillée du trafic, l’onglet « Acquisition » de Google Analytics est un outil fondamental.

Google Analytics, un outil essentiel au marketing digital
Google Analytics, un outil essentiel au marketing digital

Pourquoi connaitre vos sources de trafic?

En tant que marketeur, il y a de nombreux avantages à connaître la provenance de vos visiteurs. Voici quelques raisons de suivre vos sources de trafic :

  • Mieux comprendre vos visiteurs : le suivi des sources de trafic peut vous aider à identifier la localisation géographique de vos visiteurs et les canaux qu’ils utilisent. Ainsi vous comprendrez mieux vos cibles et vous leur fournirez des messages ciblés
  • Mesurer vos campagnes de marketing : lorsqu’il s’agit d’une campagne autour de la conduite du trafic, vous pouvez mesurer son efficacité en suivant ses différentes sources.
  • Vous concentrer sur les canaux les plus performants : en identifiant le canal le plus performant pour attirer les visiteurs sur votre site. Vous pouvez vous concentrer davantage sur celui-ci pour obtenir de meilleurs résultats
  • Trouver de nouveaux sujets de contenu : des personnes de différents canaux peuvent être intéressées par des sujets spécifiques. Vous pouvez donc découvrir de nouvelles idées de contenu en vérifiant les sources de trafic pour chaque page
  • Améliorer les problèmes de trafic sur votre site : vous pouvez identifier le canal qui attire le moins de visiteurs afin de l’optimiser.

Une bonne analyse des données Google Analytics, permet de comprendre quelles sont les principales sources de trafic sur le site et de procéder à une mesure adéquate des performances.

Les canaux d’acquisition sur Google Analytics

Pour commencer, intéressons-nous au menu principal des canaux d’acquisition. Il faut d’abord cliquer sur « Acquisition » puis « Tout le trafic » et « Canaux ».

Comme vous pouvez le comprendre, cette page comprend toutes les informations sur le trafic que, Google Analytics, repartit en différents canaux.

Un canal est un support qui amène du trafic vers votre site et qui regrouper différentes sources de trafic. Par exemple, la canal « Réseaux sociaux » regroupe Instagram, Facebook, Twitter, YouTube, etc.

Canaux d'acquisition Google Analytics
Canaux d’acquisition Google Analytics

On peut distinguer différentes canaux sur lesquels Google Analytics repartit le trafic vers votre site :

  • Organic Search = Le trafic « organique » des moteurs de recherche est le trafic qui provient des visiteurs qui cliquent sur les liens d’une page a partir de résultats de recherche pour n’importe quel moteur de recherche (Google, Yahoo etc..). Par « organique » on entend tout résultat de recherche dont le positionnement varie selon la pertinence et la qualité du site, donc le positionnement dépendra du SEO.
  • Trafic payant :  Il s’agit du trafic généré par une campagne payante. Les résultats de recherche sont des liens sponsorisés d’un moteur de recherche (Google Ads) ou une campagne marketing payante (Linkedin ou Facebook Ads) .
  • Direct : Le trafic direct représente les visiteurs qui arrivent directement et immédiatement sur votre site en tapant votre URL dans la barre d’adresse du navigateur, en cliquant sur un lien dans l’historique de recherche ou dans les favoris ou encore en cliquant sur un lien dans un courriel, un SMS ou un message de chat.

Le trafic direct est un indicateur fort de votre campagne d’e-mailing ou par SMS. Le trafic direct peut également être un indicateur de succès en matière de marketing hors ligne. Un taux élevé de trafic direct est souvent synonyme de notoriété.

  • Social Media : trafic qui provient exclusivement des réseaux sociaux
  • Referral : c’est le trafic depuis un autre site qui propose un lien vers le vôtre.

Source / Support d’acquisition

En plus des canaux, il est aussi important de considérer l’onglet « Source / Support » dans Google Analytics :

  • Les sources de trafic vous permettent de comprendre d’où viennent les visiteurs et d’analyser leurs parcours afin d’améliorer votre stratégie marketing. Connaitre les source c’est identifier l’origine des visiteurs par nom de « site » qui dirige vers le site : pas exemple Google, Wikipedia ou Facebook.
  • Un support permet de catégoriser les sources donc il y a un « support » associé à chaque source. Les supports possibles sont les suivants : « recherche organique » (recherche gratuite), « cpc » (coût par clic, donc les campagnes payantes), « Referral » (site référent), « E-mail » (nom d’un support personnalisé créé par vos soins), « aucun » (le support correspondant aux accès directs).
Source d'acquisition Google Analytics
Source d’acquisition Google Analytics

Conclusion

La section « Acquisition » de Google Analytics surveille les sources qui envoient du trafic vers votre site et, avec un peu d’interprétation, ces données peuvent être utilisées pour mesurer la qualité du trafic envoyé.

Grâce à ces informations, les spécialistes du marketing digital peuvent savoir pourquoi certaines sources sont moins performantes ou concentrer leurs efforts sur les sources qui génèrent un trafic de meilleure qualité. Cela permettra d’ajuster la stratégie marketing : par exemple favoriser le trafic des réseaux sociaux à celui provenant de moteurs de recherche ou inversement.

Lisez cet article pour en savoir plus sur les indicateurs de Google Analytics : Les principaux indicateurs Google Analytics à connaître et analyser

Tout ce qui faut connaître sur Google Tag Manager

Google Tag Manager est un système de gestion de balise qui permet aux entreprises de gérer les scripts en un seul endroit centralisé. Cette solution permet de gérer l’analyse de votre site web.

Si vous ne connaissez pas encore cet outil et que vous effectuez le suivi de votre site web avec plusieurs codes de suivis, cet article est fait pour vous !

Nous allons vous présenter tout ce qu’il faut connaître sur Google Tag Manager (GTM) afin que vous puissiez vous lancer et gagner en productivité.

1. A quoi sert Google Tag Manager ?

Cet outil gratuit et puissant vous permet de gérer toutes les balises présentes sur votre site web. Vous pouvez aussi en déployer directement via l’interface Google.

L’avantage est que vous n’avez pas besoin de modifier le code de votre site web ou application mobile.

Tout d’abord, nous allons essayer de comprendre le fonctionnement de cet outil.  C’est très simple, les informations de votre site web seront partagées avec une source de données d’analyse (Google Analytics) via GTM.

Ainsi l’outil est intéressant, car il vous permettra de gérer vos balises sans effort, car tout le code est stocké au même endroit. Il contribue à rendre la gestion de balises simplement et facilement pour les marketeurs et webmasters.

Même sans maitriser le développement web, vous pourrez gérer votre code vous-même.
Cependant, pour bien utiliser cette solution, il faut un minimum de connaissances pour comprendre comment configurer les balises et déclencheurs.

Logiciel Google Tag Manager
Logiciel Google Tag Manager

2. Pourquoi utiliser cet outil ?

Une fois que vous aurez compris l’importance et la marge de manœuvre de cet outil, vous ne pourrez plus vous en passer.

Le principal avantage est que vous pouvez à la fois configurer et suivre vos événements comme les clics sur vos boutons d’appel à l’action ou encore les téléchargements de livres blanc.
En bref, vous pouvez suivre tous les liens sortants sur votre site web. Pour cela il faut faire attention à bien choisir le nom de la catégorie, ainsi que l’action et le libellé dans GTM.

Grâce à une manipulation rapide vous pourrez retrouvez vos rapports et données configurées dans Google Tag Manager sur Google Analytics.

De plus, les avantages principaux de cette solution sont que :

  • Votre site se chargera plus rapidement
  • L’outil fonctionne avec des produits non référencés sur Google
  • Le code se regroupe au même endroit
  • Vous pouvez effectuer des tests en amont sans les publier afin de voir ce qui fonctionne ou non

3. Que puis-je suivre dans Google Tag Manager ?

Comme indiqué précédemment, un des grands atouts de cet outil est que vous pouvez suivre de nombreux événements à partir d’un emplacement central.

Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive de tout ce que vous pouvez suivre (facilement) dans Google Tag Manager :

  • Événements (clics sur les liens, clics sur les boutons d’appel à l’action, ajouts au panier, suivi des articles supprimés du panier, téléchargements de PDF…)
  • Suivi des pages consultés
  • Scroll des utilisateurs
  • Abandons de paniers
  • Suivi des vues de vidéo
  • Suivi du temps de consultation des pages
  • Abandons de formulaires….

Pour conclure cette partie, l’outil vous permet d’analyser quels éléments de votre site web vous permettent de générer le plus de conversions. Et ce…rapidement !

4. Quelle est la différence avec Google Analytics ?

En effet, les outils Google Analytics et Google Tag Manager fonctionnent très bien ensemble. Cependant il est important de les différencier.

Google Analytics est utilisé par les entreprise pour analyser en temps réel le comportement des consommateurs et effectuer des rapports personnalisés. C’est pourquoi plateforme met en avant les nombreux filtres et objectifs que vous pouvez choisir d’analyser.

Alors que GTM est un outil complémentaire au précédent. Il va être utilisé pour stocker et gérer le code tiers. Ainsi, il facilite la vie de ses utilisateurs en regroupant tout en un seul endroit.

Cependant, cet outil ne permet pas à lui seul d’effectuer des rapports personnalisés.

Pour conclure, l’outil GTM vous offre un champ de possibilités multiples pour améliorer votre stratégie marketing. Gratuit et simple à utiliser, il fait l’unanimité au sein des entreprises.

L’article touche à sa fin. Merci pour votre lecture ! J’espère que cet article vous a donné envie d’en savoir plus sur l’outil GTM.  

Vous aimeriez vous lancer sur Google Tag Manager, mais vous ne savez pas par où commencer ? Rendez-vous sans plus attendre sur cet article !

Définir des KPIs pertinents c’est important !

Avant de nous lancer dans des explications sur la pertinence des KPIs en fonction de votre activité ou de l’importance de ceux-ci, il semble important de commencer sur de bonnes bases. Le terme KPI vient à l’origine de l’anglais Key Performance Indicator et a été traduit en français par Indicateur Clé de Performances. Ils permettent de mesurer les résultats d’une action dans le but de vérifier si celle-ci fut performante ou pas. Il peut exister des KPI pour mesurer n’importe qu’elle activité et cela, dans n’importe quelle activité. Il peut exister des KPI en finance, en marketing, en production, … La liste n’a pas de limite tant que les KPI sont pertinents pour mesurer la performance.

Définir des objectifs SMART

Comme nous l’avons dit précédemment les KPIs permettent de tracker les résultats de votre stratégie afin d’évaluer s’il est nécessaire d’effectuer des modifications de celle-ci ou bien si tout se passe comme prévu. Il est alors nécessaire de définir des objectifs SMART (Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes, Temporel) ainsi qu’une stratégie autour avec des process sur les actions secondaires à réaliser. Après avoir défini cette stratégie et ces objectifs le choix des KPIs pertinents pour suivre l’évolution de nos objectifs. Il est important que chaque objectif possède un ou plusieurs KPI qui lui sont propre.

Choisir ses KPIs

Dans le cadre de la Web Analytics ou alors en français de l’activité de web analyse certains KPIs sont incontournables :

  • L’audience de votre site : le nombre de visiteurs observés sur une certaine période (nombre de visiteurs / jours, /mois, /ans). Une étude de votre audience peut également être intéressante afin de mieux cibler vos contenus.
  • Comportement du consommateur : cette donnée va passer par plusieurs KPI. On peut vouloir savoir le nombre de page que consulte un visiteur, combien de temps il passe sur le site, le taux de rebond pou encore le pourcentage de personnes qui finissent par s’engager auprès du site.
  • Le Flux des utilisateurs : cette donnée permet de visualiser les différents chemins pris par les différents utilisateurs. Cette donnée peut être très importante pour voir l’objectif de l’utilisateur lorsqu’il se rend sur votre site. Il vous sera alors possible, en fonction des résultats de revoir votre arborescence ou les différents chemins en revoyant peut-être les onglets. Cela permettrait de revoir l’organisation globale du site en fonction des résultats et d’être alors dans une démarche d’amélioration continue.

 Les conseils donnés dans cet article sont à titre indicatif. Il peut être pertinent, en fonction de l’activité de votre entreprise et de l’objectif de votre site que certains des KPIs cités ne soient pas appropriés, et au contraire, que d’autres le soient plus. Nous espérons que cet article vous a été utile, n’hésitez pas à consulter nos articles et à nous proposer de nouveaux axes d’approfondissement pour vous aider à optimiser vos campagnes de Webmarketing.

Article rédigé par Juliette Moron, le 23/01/2021